Timeline

Aujourd’hui, c’est le grand jour !

Le prestigieux Quartz sera remis à 19 heures. Suivez le Prix du cinéma suisse sur Instagram et découvrez ce qu'il se trame en coulisses 🎬🤩🙌🏼

Portrait Stéphanie Chuat et Véronique Reymond by Mégane Brulhart et Mathis Damour

Remote video URL

Portrait Sophie Blöchlinger by Youssef Youssef

Remote video URL

Portrait Peter Bräker by Sarah Imsand

Remote video URL

La peinture animée d’un Genevois séduit le cinéma

Perché au 13e étage d’un immeuble carougeois, Georges Schwizgebel nous a accueillis dans son petit atelier aux allures de caverne d’Ali Baba. Les murs, recouverts de bobines de films, dessins et croquis en tout genre, témoignent de la longue carrière du cinéaste genevois. Cinq décennies déjà que le septuagénaire vit de sa passion: les courts métrages d’animation.

Prix du cinéma suisse 2021

La semaine spéciale de la RTS consacrée au cinéma suisse

Comédies, drames, courts métrages, longs métrages, le cinéma suisse est à l’honneur sur la RTS du 22 au 30 mars à l'occasion du Prix du cinéma suisse. Implosion de la fanfare de Monchoux, traque au cœur d'une vallée perdue, double meurtre sur fonds de littérature, histoire de cœur ou encore le parcours de vie de Huldrych Zwingli, tant d'histoires à voir ou à revoir, dès le 22 mars.

Une bande-son pour le Prix du cinéma suisse

Remote video URL

Si vous avez bien tendu l’oreille lors de la Nuit des nominations, vous aurez peut-être remarqué que le Prix du cinéma suisse a dorénavant sa propre bande-son ! En effet, derrière cette mélodie à la fois entraînante et glamour se cache un trio qui compose de la musique de films et de publicité : Diego Baldenweg, Nora Baldenweg et Lionel Baldenweg, alias « Great Garbo ».

La fratrie Baldenweg avait remporté un Quartz dans la catégorie « Meilleure musique de film » pour le film « Die kleine Hexe » en 2018. Le Prix du cinéma suisse a mandaté le trio pour composer un accompagnement dramaturgique et sonore ainsi qu’une signature musicale intemporelle afin de créer un lien émotionnel direct avec le monde des films et des cinéastes. Que le son provienne du cor des Alpes, d’une guitare rock, des platines d’un DJ ou d’un quatuor de jazz... peu importe ! Le mot d’ordre était la diversité. Plus les possibilités d’interprétations sont nombreuses, plus l’identité est forte. « Il s’agit de transmettre un message universel », expliquent les frères et sœurs Baldenweg lors de l’interview.

La Haute École des arts de Zurich (ZHdK) a formé un orchestre spécialement pour l’occasion et cette collaboration a donné lieu au premier enregistrement. En collaboration avec les trois compositeurs, les étudiantes et étudiants ont noté, transcrit, enregistré et mixé la bande-son à l’occasion d’une sorte de master class. Rien ne semblait pouvoir arrêter la première représentation, qui devait avoir lieu lors de la remise des prix à Zurich l’année dernière. C’était sans compter sur la pandémie et l’annulation de la cérémonie 2020. La première se déroulera donc cette année dans le cadre de la 24e édition du Prix du cinéma suisse à Genève. Émotions garanties sur le plan musical également !

Credits

Premio del cinema svizzero 2021: intervista con Agnese Làposi.

Remote video URL

Pierre Monnard : «Je n’ai aucun complexe à être Suisse»

Son film «Les enfants du Platzspitz» a fait un carton au box-office et est nommé dans cinq catégories au Prix du cinéma suisse. Avant la cérémonie, le Fribourgeois Pierre Monnard nous a donné rendez-vous dans la région des Dents-du-Midi, décor spectaculaire de son futur tournage. Portrait d’un réalisateur éclectique qui connaît le succès des deux côtés de la barrière de röstis. (Image : Sedrik Nemeth)

Entretien avec Jean-Stéphane Bron – CINQ NOUVELLES DU CERVEAU

Remote video URL

Semaine des nominé-e-s : tickets disponibles dès à présent !

Dès aujourd'hui, vous pouvez vous assurer un ticket pour accéder à tous les films nominés pour un «Quartz» ! Les films sont visibles en streaming selon le programme journalier. Prix : Fr. 5.– par film ou programme de courts métrages du lundi au vendredi. Gratuit (Fr. 0.–) par film durant le week-end du 27–28 mars. Programme, informations pratiques et achat des tickets via : www.cinemas-du-grutli.ch ou www.filmpodium.ch. Nous vous souhaitons une belle semaine pleine de découvertes !

«Il mio corpo» : Entretien avec Michele Pennetta

Remote video URL

Semaine des nominé-e-s : programme 22–28 mars 2021

La «Semaine des nominé-e-s» accompagne la remise des Prix du cinéma suisse. Du 22 au 28 mars, tous les films nominés peuvent être visionnés en ligne, en streaming. Durant le week-end du 27 et 28 mars, vous pourrez voir ou revoir tous les films primés. L’accès aux films se fait via les sites Internet des deux cinémas partenaires de l’événement : www.cinemas-du-grutli.ch et www.filmpodium.ch.

Prix : Fr. 5.– par film (ou programme de courts métrages) du lundi au vendredi, gratuit (Fr. 0.–) durant le week-end. L’achat des tickets est possible dès le 15 mars via ces deux sites Internet. Vous trouverez le programme journalier et les explications d’accès ici : programme.

La «Semaine des nominé-e-s» existe grâce à l’engagement de l’Association «Quartz» Genève Zürich, qui réunit le Canton et la Ville de Genève ainsi que la Ville de Zürich et grâce à une contribution du Canton de Zürich et en collaboration avec l’OFC (Prix du cinéma suisse) et la SRG SSR.

«Mare» : Oser franchir le pas

Présenté lors de la Berlinale 2020, Mare est le nouveau long-métrage de la réalisatrice suisse Andrea Štaka, qui avait notamment remporté le Léopard d’or pour Das Fräulein au Festival de Locarno en 2006. Le film nous plonge dans le quotidien d’une épouse et mère de famille croate qui aspire à plus de liberté. Andrea Štaka est nominée dans la catégorie «Meilleur film de fiction».

«Platzspitzbaby»: Pas sans ma mère, mais pas avec elle non plus

Pierre Monnard dépeint avec vigueur l'enfance d'une fille déchirée entre son besoin de stabilité et l'amour pour sa mère toxicomane. «Platzspitzbaby» est nominé dans la catégorie «Meilleur film de fiction», «Meilleur scénario», «Meilleur montage» et deux fois dans la catégorie «Meilleure interprétation féminine».

Semaine des nominé-e-s : 22.–28.3.2021

Remote video URL

Rendez-vous culture : Niccolò Castelli, réalisateur tessinois

Niccolò Castelli (Imago Film SA, Villi Hermann) est nominé dans la catégorie «Meilleur film de fiction» avec Atlas.

La réalisation du « Écorce » de Samuel Patthey et Silvain Monney

Video file

ÉCORCE de Samuel Patthey et Silvain Monney est nominé dans la catégorie «Meilleur film d’animation».

Silvain (réalisateur) :
Lors des nombreuses visites, nous avons noué des liens particuliers avec certains résidents et membres du personnel. Nous y avions même nos petites habitudes. Je me réjouis d’ailleurs de pouvoir y retourner lorsque la situation se sera améliorée! A la base, nous pensions partir sur un projet de moins de dix minutes. Ce n’est que par la suite que nous nous sommes rendus compte qu’il nous faudrait beaucoup plus de temps pour recréer l’ambiance que nous avions ressentie; le temps étant justement au centre même de notre projet. Il fallait que l’on puisse le prendre, et le faire ressentir.

Samuel (réalisateur) :
En animant une des scènes finale avec la mort, j’ai reçu un appelle de ma mère qui m’a annoncé le décès de ma grand-mère. Ce fut un soulagement pour la famille car elle souffrait beaucoup et ne voulais plus vivre. C’est d’ailleurs par elle que j’ai découvert le monde des EMS et que j’ai alors décidé de faire ce film.

Dans le studio de : 5 NOUVELLES DU CERVEAU

Christian Garcia-Gaucher est nominé dans la catégorie «Meilleure musique de film» avec Cinq nouvelles du cerveau : J’ai choisi ces images qui ont été prises à la fin de l’enregistrement d’un choeur, puis d’un quatuor à cordes dans le studio du Flon à Lausanne car ce sont toujours des moments magiques, très excitants et très agréables, c’est une sorte de redécouverte de la musique écrite qui apparait.

Avant cela, il y a un long processus de plusieurs mois, qui commence par l’écriture des premières partitions, puis arrive l’étape des premiers essais de la musique sur les images du montage. Le montage et la musique évoluent ensemble en cours de route, il y a plusieurs versions, des corrections et des adaptations et tout ça se fait bien sûr par ordinateur.

Il y a des excellents outils informatiques qui permettent de simuler un choeur ou des violons mais ça n’est bien sûr jamais la même chose qu’avec des vraies personnes humaines. Lors de l’enregistrement, nous devons être très précis, il faut être synchro avec les images, parfois à la seconde près. Mais chaque sons de violons, chaque timbre de voix est différent, chacun ajoute des nuances, des émotions, des petites fragilités ou même des mini erreurs qui vont faire que la musique devient vivante et riche.

C’est donc avec beaucoup d’excitations et aussi une légère angoisse que j'entends réellement pour la première fois le résultat de tout ce processus de composition. C’est aussi un moment de grand partage avec une équipe qui va de l’organisation logistique au chef d’orchestre et de choeur, puis l’ingénieur du son, les musiciens et les chanteurs. C’est donc très naturellement qu’on a voulu faire ces photos pour garder en souvenir ces très belles journées…

Aujourd'hui en vedette : Il mio corpo

Remote video URL